Révolte et ras le bol

Sujets repêcher sur des blogues a fin de faire tourner le RAS LE BOL 

 

CELLULE SOUCHE 

Puisque certains politiques ont décidé de figer la recherche sur les cellules souches en France, il nous revient de leur envoyer un message clair en cette année électorale. Faisons comme moveon.org et mettons la pression sur ces politiques lors des prochaines échéances électorales. A notre tour, faisons barrage à ceux qui empêchent la recherche sur les cellules souches, et votons pour ceux qui nous aideront. Certains tiennent tellement à leur poste de député, que la moindre pression d’un groupe leur fera changer d’avis... et il faut peu de chose pour changer le vote sur les cellules souches. 
Une chose très simple à faire, il suffit d’appeler le cabinet de votre député, de lui demander sa position à propos de la recherche sur les cellules souches, et selon sa réponse (ou celle d’un membre de son cabinet), si vous en avez une, de lui dire si vous voterez ou non pour lui, ou elle. 
Veuillez bien croire qu’après de nombreux appels, certains vont commencer à transpirer...

On ne peut pas être simplement spectateur face à cette situation, nos proches souffrent, et il est temps d’agir. Profitons de cette opportunité électorale pour faire entendre notre espoir de voir disparaître cette saloperie de maladie, et, notamment, de donner les moyens nécessaires à nos chercheurs.

par  Olelas sur http://www.andrecontrelasla.be/La-progression-fatale-de-la-SLA.html

 

injection de cellules souche la france une honte total 
deja 2012 et toujours rien ni traitement ni cellules souche ni rien même pas un future proche 
juste les fondations qui demande des sous a outrance pour ne rien faire , ou que des insinuations nous sommes sur une bonne piste !! cela dur depuis des lustres qui vieillisse 
La recherche qui avance a grand pas vers l arrière 
des politiciens qui font barrage au nouvelle technologie pour que les firmes pharmaceutique s en mettes plein les poches , 
encore une fois les cellules souche provienne du patient et non pas d un fœtus

OU ET LA QUESTION D ÉTIQUE OU ?

IL FAUT UNE VRAIE MÉDIATISATION DE CET SALE MALADIE A FAIRE PASSER LE MESSAGE 

CHERCHEURS D ESCARGOT !! changer de métier

mikee http://www.andrecontrelasla.be/La-progression-fatale-de-la-SLA.html

 

Il y a des moments où ......... !!!
Ras le Bol !
Ras le bol des neuros (Qté 3)
Ras le bol des pneumo  (Qté : 2)
Ras le bol des Gastro : (Qté 2)
Ras le bol des Médecins rééducateur ( Qté : 2)
Ras le bol des Psy (Qté : 1...)
Ras le bol des ergo (Qté : 3)
Ras le bol du médecin de la MDPH (Qté : 1)

Quand même un grand merci à notre Médecin Généraliste et à l'orthophoniste.

Et tout ça pour quoi ????

Juste pour savoir que l'espérance de vie de mon mari est comprise entre
2 et 20 ans !!! Youpi, ils s'y sont mis à 15. (c'est bon, j'aurais pu le leur dire dès départ)

Et maintenant,  on attend....
On attend la cata pour avoir droit à un aménagement de logement.
On attend la cata pour m'accorder un statut d'aidant
Juste qu'ils ont oublié qu'il fallait "bouffer" à la fin du mois !
Un malade commerçant à son compte avec 17 salariés qui comptent sur lui.
Impossible de mettre la clé sous la porte comme ça. Par contre, les revenus eux ont mis la clé sous la porte

Et puis ZUT !

Bon, ça fait du bien de râler !

J'en ai oublié la moindre des choses.

Que cette année soit pour tout le monde ici la plus douce possible.....
Christine http://www.communaute-sla.org/forum/viewtopic.php?pid=8159#p8159

 

Au moins Neuralstem a compris l’urgence de la situation. 
Il suffit de demander aux malades, chez qui la maladie avance rapidement, s’ils préfèrent continuer à se dégrader sans rien tenter ou essayer un traitement expérimental, et au pire donner une chance à ceux qui suivront. Ils auront au moins une certaine fierté de se battre réellement contre cette maladie. 
La situation actuelle est tout simplement inhumaine, tout le monde fait semblant de continuer à vivre normalement, alors que nous désirons tous fuir ce cauchemar... et en attendant, en France, on nous sort de beaux discours sur les cellules souches et une loi criminelle qui encadre la recherche sur ces cellules. Dans de nombreux labos dans le monde, la recherche avance sur les cellules souches, et nous, avec nos chercheurs et nos moyens, nous ne faisons rien d’efficace en la matière... c’est une honte !

Et n’ayons pas peur de pointer du doigt ceux qui luttent contre la recherche sur les cellules souches, notamment : Alliance pour les Droits de la Vie

 

lorsque mon papa etait malade en 2004 il est decédé en 2005 à 65 ans.
Même si sa maladie était déclarée sporadique, aujourd'hui c'est moi qui est peur. J'ai 44 ans et depuis quelques jours j'ai des fasciculations au niveaux des pieds et autres endroits du corps, je regarde mes pieds et je revois les mêmes tréssautements qui étaient sur mon papa... cela me serre le coeur, de tristesse car cela évoque son souvenir mais aussi je ressens de l'angoisse vous imaginez pourquoi!
Je ne sais pas ce que j'attends de vos réponses, personne ne peut savoir ce qu'il en est... a part que la recherche en france et sur le point de s écrouler de honte je ne voie pas de boué de sauvetage ici

 juste le compte a rebours a commencer et je vais mourire atrocement comme tous ces malades pauvre de nous

merde a la recherche francais

rose 

 

Mon grand père est décédé de la SLA quand j'avais 3 ans. Ma maman est décédée le 20 mai 2011 de la SLA alors que mon fils avait 3 ans. Le diagnostic est tombé le 3 février 2011 et quelques mois après elle nous quittait. Elle a fait un arret cardiaque au bloc opératoire car elle devait subir une intervention car elle ne pouvait plus s'alimenter. Son coeur n'a pas supporté l'anesthésie. La maladie a été si foudroyante. Le neurologue lui avait donné 2 ans, elle n'a eu que 3 mois. Mon papa a été a ses côté, il a tout fait pour tenter d'améliorer son quotidien. Il a craqué plus d'une fois mais jamais devant elle. Il nous a quitté lui aussi le 25 juillet 2011, il a fait lui aussi un arret cardiaque (la tristesse, la fatigue, le manque..) Moi aussi j'ai peur, je me sens seule. Les médecins m'ont dis que la maladie n'étais pas héréditaire suite aux examens qu'ils ont effectué mais j'ai peur. Pourquoi cette maladie a touché deux personnes alors qu'il y avait deux enfants de 3 ans, une coincidence.. J'appréhende le jour où j'aurai un petit enfant de 3 ans. J'ai 29 ans mais cette idée me hante. 
Bon courage. 

Mais que fait la recherche ?????

marie http://forum.lixium.fr/l-celtic69.htm?-946862